Les neuf levées de fonds FoodTech supérieures à 10 millions d’euros en 2018

En ce début d’année, la FoodTech revient sur les plus importantes levées de fonds du secteur en 2018.

Plus de 220 millions d’euros ont été investis en 2018 dans les startups FoodTech Parmi les levées dont le montant est connu, 71% sont supérieures à 1 million d’euros, et 21% sont supérieures à 10 millions d’euros.

Plusieurs grands groupes ont pris une participation majoritaire dans des startups, comme Sodexo et FoodChéri en janvier, Carrefour et Quitoque en mars ou encore le groupe Norac (Daunat, La Boulangère, Whaou…) et Cook Angels en mai.

Retour sur les 9 levées de fonds (connues) de plus 10 millions d’euros dans la FoodTech en 2018 :

  • Innovafeed : l’entreprise de biotechnologie a levé 40 millions d’euros en novembre 2018, après avoir déjà levé 15 millions d’euros neuf mois plus tôt en février. Créadev et des investisseurs industriels étrangers ont pris le relai d’Alter Equity et Finovam pour permettre à l’entreprise d’augmenter ses capacités de production de farine d’insectes et de s’internationaliser.
  • Agricool : après deux levées de 4 et 8 millions d’euros en 2017, les agriculteurs urbains qui font pousser des fraises dans des containers ont bouclé un nouveau tour de table de 25 millions d’euros en décembre 2018, auprès de leurs investisseurs historiques, rejoints par Danone Manifesto Ventures, Bpifrance Large Venture, Marbeuf Capital (Antoine Arnault) et Solomon Hykes, afin d’accélérer leur déploiement en France et à Dubaï.
  • FoodChéri : la startup de livraison de repas cuisinés a cédé une participation majoritaire à Sodexo en janvier 2018, qui aurait injecté entre 13 et 16 millions d’euros pour lui permettre de se déployer dans toute la France et de développer son offre aux entreprises.
  • Feed : pour sa troisième levée de fonds, la startup qui propose des repas rapides et complets en poudre, en barre ou liquides a levé 15 millions d’euros en juin 2018 auprès d’Alven et d’Otium. La startup totalise plus de 18,5 millions d’euros levés en un an et demi, depuis sa création.
  • Phenix : en novembre 2018, l’entreprise de services ESS qui donne une seconde vie aux produits a levé 15 millions d’euros pour se développer aux Etats-Unis, en Allemagne et en Italie. Environmental Technologies Fund (EFT partners), Bpifrance, Sofiouest et Arkéa font partie du tour de table.
  • Tiller Systems : la scale-up qui propose un logiciel de caisse et le pilotage des ventes sur iPad, n°1 en France, poursuit son développement international en levant 12 millions d’euros en juin 2018, auprès de 360 Capital Partners, Ring Capital, Omnes Capital et Cambon Partners.
  • Lunchr : la startup a levé 11 millions d’euros en mai 2018, auprès d’Idinvest Partners et de Daphni, pour déployer sa solution d’alternative aux titres restaurants papier, via une app et un système de paiement Mastercard.
  • Privateaser : spécialisée dans la réservation de bars, salles et restaurants, la startup a bouclé un tour de table de 10 millions d’euros en mars 2018 après de Serena Capital, ISAI et FJ Labs, pour renforcer son offre auprès des entreprises et sa position en Europe.

Ces levées présentent un beau panorama de la FoodTech, puisque les startups concernées sont issues de la production (agriculture urbaine/indoor, biotech), de la transformation (food science, nouveaux produits), et de la distribution (delivery, outils numériques au service de la restauration et anti-gaspi).