Interview de Jean-Philippe Porcherot, Directeur Général de Atol Conseils & Développements

Dans le cadre du partenariat entre Atol Conseils & Développements et La FoodTech à l’occasion de la quatrième édition de Food Use Tech, nous avons interviewé Jean-Philippe Porcherot, Directeur Général de Atol Conseils & Développements.


  • Pourriez-vous présenter Atol CD en quelques mots ?

Atol Conseils et Développements conçoit et développe des solutions métiers avec la volonté d’apporter une forte valeur ajoutée à ses clients, à leurs utilisateurs. Avec pour objectif d’aider ses clients à convertir les potentiels de la technologie au bénéfice de leurs activités, Atol CD propose une approche 360 avec la prise en compte des problématiques de communication digitale, de développement de solutions métier web et mobile, de dématérialisation, de robotisation, d’informatique décisionnelle, ou encore d’hébergement et infogérance applicative.

  • Quel est votre lien avec le secteur de la foodtech ?

Partenaire historique des secteurs agricole et agroalimentaire, Atol Conseils et Développements a développé une expertise « de la fourche à la fourchette » et dispose de retours d’expérience sur le développement et la conception d’extranet et modules métiers, d’outils d’aide à la décision, d’applications mobiles métiers en mode connecté et déconnecté, traçabilité, agriculture de précision, interopérabilité, Big Data – DataHub, outils collaboratifs, vente en ligne – magasins BtoB, …
Nous connaissons les problématiques récurrentes propres au secteur agricole et c’est pourquoi nos solutions proposent, en fonction du besoin, une gestion du mode déconnectée en zone blanche avec resynchronisation automatique, des modules cartographiques évolués pour le suivi parcellaire et météorologique, des outils de DataViz pour le suivi d’activité et le suivi financier des agriculteurs, des mécanismes de collecte temps réel pour l’exploitation de capteurs (IoT)…
Par ailleurs, au-delà de son expertise technique, notre équipe agri-agro présente une véritable connaissance du terrain et du métier, acquise à travers les différents projets et rencontres humaines. Cette maîtrise du vocable agricole et cette connaissance du secteur de la part de tous nos collaborateurs (développeurs comme chefs de projets) facilitent grandement la compréhension des enjeux et leur mise en œuvre.

  • Pourriez-vous nous en dire plus sur vos projets #foodtech ? 

Nous avons des clients historiques comme l’APCA – Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture qui nous fait confiance depuis 2005 pour le développement technique et les évolutions de MesParcelles, un écosystème d’applications métiers, web et mobiles dont la mission est d’apporter aux exploitants, des outils de gestion sur l’ensemble de leurs pratiques et aux techniciens des Chambres d’Agriculture, un support enrichi pour élaborer leurs conseils et prescriptions.

Déployée dans 87 départements et utilisée par plus de 40 000 exploitations, l’application est d’ailleurs considérée comme l’outil préféré des agriculteurs selon une enquête IPSOS réalisée en janvier 2021 !

La plateforme a été récemment complétée avec l’outil MesCertifications visant à rassembler des données nécessaires aux différentes démarches de certifications dans lesquelles les agriculteurs peuvent s’inscrire. La première démarche développée est le label HVE (Haute Valeur Environnementale) : les informations déjà présentes au sein de MesParcelles peuvent être réutilisées et celles complémentaires sont renseignées directement sur le portail MesCertifications. Ainsi un dossier complet peut être transmis aux différents organismes certificateurs. Demain, MesCertifications s’enrichira de nouvelles démarches, comme le diagnostic bas carbone par exemple.

Terres Inovia, Acta, Tereos, Agrilocal, Neovia, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Arvalis, Groupe Seenergi, Axéréal, Sodebo, Unéal, Syngenta … sont quelques exemples de clients avec qui nous travaillons.Côté projets d’innovation, nous collaborons par exemple sur foodintech, une solution innovante d’analyse des repas des patients développée en partenariat avec le CHU Dijon Bourgogne mais aussi sur Cocktail, un projet collaboratif en partenariat avec l’université de Bourgogne pour détecter les tendances alimentaires et signaux faibles sur Twitter.

  • Pourriez-vous nous donner un avant-goût de votre intervention dans le cadre de la table ronde intitulée « Comment garantir la sécurité alimentaire et la qualité nutritionnelle pour tous ? » ?

A l’occasion de cette table ronde, nous évoquerons notamment un des derniers projets d’innovation sur lequel nous travaillons, porté par Eurofins et en collaboration avec des partenaires comme Danone et Bonduelle.
Le projet TOFoo vise à développer des analyses et des services permettant de garantir l’authenticité et l’intégrité des produits alimentaires biologiques en vue de garantir le respect des pratiques autorisées tout au long de la chaîne de production bio, renforcer les moyens de protection mis en place dans la filière, protéger les acteurs économiques vertueux de ce marché et d’accompagner la poursuite de la croissance dynamique de la bio, en particulier sur les marchés extérieurs.


Pour en savoir plus, participez à la table ronde « Comment garantir la sécurité alimentaire et la qualité nutritionnelle pour tous ? »  lors de Food Use Tech le 16 septembre prochain, en présentiel à Dijon ou en ligne ! Retrouvez le programme complet !