Communication – COVID-19

Informations

COVID-19

 

Continuer nos missions de fédération, rayonnement et accélération de tout l’écosystème de l’alimentation nous tient fortement à cœur. C’est pourquoi, en cette période de pandémie de Covid-19, toute l’équipe de La FoodTech s’adapte et reste à votre entière disposition en se mettant en télétravail !

Toutes nos pensées vont directement à tous les acteurs de l’alimentation : producteurs, transformateurs, distributeurs, et restaurateurs qui se retrouvent affectés par cette crise sanitaire. Bien sûr, nous saluons leur vive implication, toujours aussi effective et réactive malgré la situation qui reste difficile. Nos pensées vont également aux startups et aux initiatives entrepreneuriales qui se retrouvent fragilisées et submergées par la gestion de cette crise. Nous encourageons les consommateurs à adopter un comportement responsable pour éviter les pénuries et permettre à la chaîne de distribution de fonctionner normalement.

Soyez assuré que nous restons connectés, disponibles, et que nous continuerons à partager les informations susceptibles de vous éclairer, de vous accompagner, et de vous soutenir dans votre activité.

L’équipe de La FoodTech

 

 

 

 

Parce que nous considérons qu’il est fondamental de s’entraider dans ces moments, il nous tient à cœur également de mettre en valeur toutes les mesures prises par différents acteurs pour soulager l’écosystème dans ces difficultés. Nous avons décidé de les compiler dans cet article, article que nous allons alimenter au fur et à mesure des actualités.

LES MESURES PRISES PAR LE GOUVERNEMENT

  • Les mesures de soutien aux entreprises

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement met en place des mesures de soutien aux entreprises :

  • Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) : en savoir plus.
  • Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes.
  • L’aide de 1 500 euros pour toutes les petites entreprises, les indépendants, et les microentreprises grâce au fonds de solidarité.
  • La mobilisation de l’État à hauteur de 300 milliards d’euros et de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie.
  • Un soutien de l’État et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires.
  • Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé.
  • L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises.
  • La reconnaissance par l’État et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

👉 Retrouvez les informations à jour sur l’ensemble des points relatifs à la situation ici.

👉 Retrouvez les mesures de soutien ainsi que les contacts référents pour chaque région ici

Pour plus d’informations dans votre région, contactez le 0 800 130 000.

  • Comment bénéficier des mesures de soutien aux entreprises ?

– Comment bénéficier des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ?

– Comment bénéficier d’une remise d’impôts directs ?

– Comment bénéficier des reports des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité ?

– Comment bénéficier de l’aide de 1 500 euros du fonds de solidarité financé par l’état et les régions ?

– Comment bénéficier des prêts de trésorerie garantis par l’état ?

– Comment bénéficier de la médiation du crédit pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ?

– Comment bénéficier du dispositif de chômage partiel ?

– Comment bénéficier du médiateur des entreprises en cas de conflit ?

👉 Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans le document ici

 

  • Engagements des assureurs pour soutenir assurés et entreprises affectés par la crise du coronavirus

Afin de soutenir les assurés et les entreprises affectés par la crise du Covid-19, les assureurs se sont engagés auprès du gouvernement à prendre plusieurs mesures. Ils vont contribuer notamment au fonds de solidarité créé par l’État pour soutenir les entreprises en difficulté. Les assureurs vont également différer le paiement des loyers pour les TPE-PME dont les secteurs sont les plus touchés et enfin, concevoir un produit d’assurance en cas de catastrophe sanitaire majeure.

👉 Retrouvez le communiqué de presse ici

 

  • L’accompagnement pour les start-ups

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, a reçu ce mardi 10 mars les représentants des acteurs du numérique pour faire un point sur les conséquences du coronavirus sur les start-ups.

Dans un contexte de difficultés de certains secteurs (tourisme, hôtellerie-restauration, évènementiel, …) et face à l’incertitude économique, Cédric O a souhaité rappeler les actions annoncées par Bruno Le Maire, Muriel Pénicaud et Gérald Darmanin, et préciser les mesures que les start-ups en difficultés peuvent mobiliser :

  • Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
  • Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes ;
  • Un soutien de l’État et de la Banque de France (Médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
  • La mobilisation de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
  • Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
  • L’appui au traitement d’un conflit avec des clients, notamment des grands groupes, ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
  • La reconnaissance par l’État du coronavirus comme un cas de force majeure pour ses marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

👉 Retrouvez toutes les informations et le communiqué de presse ici 

Ce mercredi 25 mars 2020, l’État a présenté un plan d’urgence de soutien aux start-ups, qui prévoit le déblocage de 4 milliards d’euros pour aider l’écosystème à faire face aux effets de la crise liée au Covid-19.

Le secrétariat d’État chargé du numérique et le secrétariat général pour l’investissement et Bpifrance unissent leurs efforts pour soutenir spécifiquement les start-ups françaises. En accompagnement de ce soutien des investisseurs privés et en plus des mesures ouvertes à toutes les entreprises, les start-ups peuvent ainsi bénéficier de mesures spécifiques :

  • Une enveloppe de 80 millions d’euros, financée par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et gérée par Bpifrance, afin de financer des bridges entre deux levées de fonds.

Les cibles de ce dispositif sont les start-ups qui étaient en cours de levée de fonds ou qui devaient en réaliser une dans les prochains mois et qui sont dans l’incapacité de le faire du fait de la contraction du capital-risque. Ces financements prennent la forme d’obligations avec accès possible au capital et ont vocation à être cofinancés par des investisseurs privés, constituant un total d’au moins 160 millions d’euros.

 

  • Des prêts de trésorerie garantis par l’État pouvant aller spécifiquement jusqu’à deux fois la masse salariale France 2019, ou, si plus élevé, 25 % du chiffre d’affaires annuel comme pour les autres entreprises

Adossés à la garantie de 300 milliards d’euros de l’État adoptée en loi de finances rectificative, ces prêts sont distribués à la fois par les banques privées et Bpifrance, interlocuteur privilégié des start-ups, qui lance un produit dédié. Ils devraient représenter un total de près de 2 milliards d’euros. La garantie peut couvrir jusqu’à 90 % du prêt et est tarifée à un coût modique, en fonction de la maturité du prêt. Plus de détails sur cette garantie dans le dossier de presse ici.

 

  • Le remboursement accéléré par l’État des crédits d’impôt sur les sociétés restituables en 2020, dont le crédit impôt recherche (CIR) pour l’année 2019, et des crédits de TVA

Comme annoncé par Gérald Darmanin (voir le communiqué de presse ici), toutes les entreprises ont la possibilité de demander un remboursement anticipé des créances d’impôt sur les sociétés restituables en 2020 et un traitement accéléré des demandes de remboursement des crédits de TVA par la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Les start-ups en tant que PME et/ou jeunes entreprises innovantes (JEI) sont éligibles à la restitution immédiate du CIR. Elles peuvent donc demander dès maintenant et sans attendre le dépôt de la déclaration de résultat (« liasse fiscale ») un remboursement du CIR pour l’année 2019, ce qui correspond à une avance de trésorerie de l’ordre d’1,5 milliard d’euros. Les services des impôts des entreprises (SIE) se mobilisent pour traiter au plus vite, sous quelques jours, les demandes de remboursement des entreprises.

 

  • Le versement accéléré des aides à l’innovation du PIA déjà attribuées mais non encore versées, pour un montant total estimé de 250 millions d’euros

À la demande de l’État, Bpifrance et l’Ademe accélèrent automatiquement le paiement des aides à l’innovation du PIA, comme les concours d’innovation, en versant par anticipation les tranches non encore distribuées pour les dossiers déjà validés. D’autre part, pour les entreprises bénéficiaires d’aides sous forme d’avances remboursement ou assorties de redevances, les prochaines échéances de remboursement sont reportées jusqu’à 6 mois.

Enfin, l’État maintient, à travers Bpifrance, son soutien aux entreprises innovantes avec près d’1,3 milliard d’euros d’aides à l’innovation prévu pour 2020 (subventions, avances remboursables, prêts, etc.). Bpifrance poursuivra par ailleurs ses investissements directs et en fonds de fonds, aux côtés des investisseurs privés.

👉 Retrouvez toutes les mesures de soutien détaillées ici

👉 Retrouvez le communiqué de presse ici

👉 Prêt garanti par l’Etat : quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

 

  • Pour les professionnels des industries agro-alimentaires

Le secteur de l’agro-alimentaire fait usage au quotidien de l’utilisation de masques antiprojection comme l’un des moyens permettant d’assurer la sécurité sanitaire des aliments :

  • Il ne s’agit pas d’une obligation réglementaire mais d’un choix de l’opérateur de l’intégrer dans son plan de maîtrise sanitaire (PMS). En effet, la réglementation européenne (Paquet hygiène) impose une obligation de résultat et non de moyen.
  • Considérant la doctrine nationale COVID-19 d’utilisation des masques, les opérateurs de la chaîne alimentaire ne sont pas considérés comme prioritaires.
  • Les opérateurs doivent s’assurer du maintien du même niveau de sécurité sanitaire en veillant au respect de toutes les autres mesures et moyens définis dans leur plan de maîtrise sanitaire et, le cas échéant, de les renforcer ou de mettre en place de nouvelles mesures permettant de compenser l’absence de masque. L’objectif demeure la prévention des risques de contaminations tout au long de leur process.

 

LES MESURES PRISES PAR BPI FRANCE

Face au Covid-19, Bpifrance réagit. Depuis le 2 mars, des mesures d’accompagnement aux entreprises, impactées par l’épidémie ont été prises. Bpifrance souhaite rassurer en rappelant qu’il pourra garantir des prêts de trésorerie des PME impactées par la crise. Bpifrance active des mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises de toutes tailles.

Pour soutenir les entreprises dont l’activité est impactée par le coronavirus, Bpifrance a mis en place un numéro vert (0 969 370 240) afin de leur faciliter l’accès à l’information et de les orienter vers ses directions régionales pour traiter leurs problèmes de trésorerie.

Coronavirus, quel plan d’actions pour les entreprises impactées ?

  • Octroi de la garantie Bpifrance, pour les prêts de trésorerie accordés par les banques privées françaises aux entreprises affectées par les conséquences du Coronavirus,
  • Prolongation des garanties classiques des crédits d’investissement, pour accompagner les réaménagements opérés par les banques, sans frais de gestion,
  • Réaménagement des crédits moyen et long terme pour les clients Bpifrance, sur demande motivée par le contexte.

Comment faire part de votre besoin ?

Pour cela, remplissez le formulaire de demande en ligne.

 

  • Le plan de soutien d’urgence de Bpifrance

Vous avez besoin de cash rapidement, ou vous voulez sécuriser votre découvert ou vos lignes court terme :

Partenaire de votre banque et des régions, Bpifrance vous aide :

  • Garantie de votre banque à hauteur de 90% si elle vous fait un prêt de 3 à 7 ans.
  • Garantie à hauteur de 90% de votre découvert si votre banque le confirme sur 12 à 18 mois.

Bpifrance vous apporte du cash directement :

  • Prêt sans garantie sur 3 à 5 ans de 10 000 à 5 millions d’euros pour les PME, et plusieurs dizaines de millions d’euros pour les ETI, avec un différé important de remboursement.
  • Mobilisation de toutes vos factures et rajout d’un crédit de trésorerie de 30% du volume mobilisé.
  • Suspension de paiement des échéances des prêts accordés par Bpifrance à compter du 16 mars.
  • Possibilité de demander le report des échéances fiscales et sociales et des remises d’impôts aux administrations et services concernés.

👉 Retrouvez des informations complémentaires (support RH, support finance, outils, etc.) ici

LES MESURES PRISES EN RÉGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

  • Fonds de solidarité pour soutenir les TPE et les entreprises individuelles en difficulté

La Région participe à un fonds de solidarité pour soutenir les TPE et les entreprises individuelles en difficulté. Le Président de la République a annoncé, le 16 mars, la création d’un fonds de solidarité doté d’un milliard d’euros pour soutenir les TPE, les micro-entreprises et les entrepreneurs indépendants.

La Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a participé, mardi 17 mars, à une réunion des présidents de Région rassemblés à l’invitation du Premier ministre, Edouard Philippe. Ce fonds, en région Bourgogne-Franche-Comté, se traduira concrètement, dès la fin de ce mois, par un versement de 1 500 euros à plus de 20 000 entrepreneurs du territoire fragilisés par la baisse de leur activité provoquée par l’épidémie de Covid-19. La Présidente de la Région, Marie-Guite Dufay a annoncé la participation immédiate de la collectivité à hauteur de 10 millions d’euros à renouveler si nécessaire en cas de prolongation de la crise sanitaire.

👉 Retrouvez le communiqué de presse ici

👉 Retrouvez le décret ici

  • La CCI Bourgogne Franche-Comté reste mobilisée

La crise sanitaire liée au Covid-19 touche toute l’économie mondiale, avec des impacts forts sur l’activité des entreprises. La CCI Bourgogne Franche-Comté reste mobilisée pour vous accompagner et vous soutenir dans vos difficultés face à cette crise sanitaire.

👉 Retrouvez les informations ici

👉 Retrouvez les dispositifs d’appui au bénéfice des entreprises régionales et les dispositions réglementaires s’imposant aux entreprises ici

La Chambre de Commerce et d’Industrie a réalisé un livret qui recense toutes les aides disponibles pour faire faire à la crise sanitaire.

👉 Retrouvez ce livret juste ici

LES MESURES PRISES PAR LE RÉSEAU DES CHAMBRES D’AGRICULTURE

Le réseau des Chambres d’agriculture accompagne les agriculteurs au plus près dans la crise liée au Covid-19. L’ensemble des collaborateurs et des conseillers restent ainsi au travail et à l’écoute des agriculteurs, par mail ou par téléphone.

👉 Contactez les conseillers de la Chambre d’agriculture de votre département ici

  • Les principales questions posées par les agriculteurs

Cette FAQ, mise à jour régulièrement, répond aux principales questions posées par les agriculteurs sur les impacts du COVID-19.

Une FAQ, mise à jour tous les jours et plus détaillée, est accessible sur l’extranet PROAGRI Info réglementaire.

👉 Retrouvez la FAQ plus détaillée ici

 

DES INITIATIVES SOLIDAIRES

Durant la période de confinement, certains acteurs (agence de communication, centres de formations, associations, médias etc.) sont solidaires et se mettent gratuitement à la disposition des startups et entreprises en leur proposant des mesures d’accompagnement. Nous avons recensé plusieurs d’entre elles :

  • Les agences de communication

La Bicyclette de Paul lance un plan national d’aide à distance pour la filière viticole française, en proposant à chaque domaine, château, association, interprofession un accompagnement dans leur communication durant cette crise sanitaire. Ainsi, jusqu’au 15 avril 2020, La Bicyclette de Paul met à disposition, gratuitement, l’ensemble de l’équipe et leurs moyens techniques nécessaire à un accompagnement à distance (mail, téléphone, Skype, etc…) sur les services suivants :

  • Audit et communication de crise
  • Conseils et stratégie(s)
  • Accompagnement et stratégie sur les réseaux sociaux
  • Accompagnement et conseils dans la gestion des Relations Publiques
  • Annulation/report des événements

Pour bénéficier de ce plan, une seule adresse mail et un seul numéro de téléphone :

👉 solidarite@bicyclettedepaul.fr

👉 03.79.36.10.57

👉 Retrouvez le communiqué de presse ici

 

Vignes & Verres propose un plan de soutien filières viticole et vinicole. Dès le 17 mars 2020, Vignes & Verres va concentrer son énergie à soutenir les acteurs des filières viticole et vinicole de Nouvelle Aquitaine en aidant celles et ceux qui le souhaitent durant la crise et à préparer le redémarrage économique, commercial et oenotouristique qui devra être intense et efficace. Ainsi, durant la période de confinement et jusqu’à la reprise des sessions de formation, Vignes & Verres se met solidairement et gratuitement à votre disposition.

Vignes & Verres vous propose donc des accompagnements à distance (téléphone, visio-conférence, mail, etc.) sur les sujets de communication et commerciaux qui vous préoccupent :

  • Plan de communication « de crise » sur les réseaux sociaux
  • Plan et stratégie de communication pour préparer le redémarrage commercial
  • Plan de relance commerciale avec les professionnels (CHR, cavistes, Plateformes Web, Négoce)
  • Préparation de la saison d’œnotourisme
  • Plan et stratégie de communication pour préparer la saison d’œnotourisme

 

  • Les associations

Le startup Rescue Kit : France Digitale met à disposition une boîte à outil pour répondre à vos questions, vous guider et recenser vos initiatives en cette période de crise sanitaire.

Vous pouvez donc retrouver :

  • Les contacts pour vos différentes démarches.
  • Des fiches pratiques pour :
  • vos salariés (droit du travail, les services et applications utiles pour la garde d’enfants),
  • votre financement (besoin de trésorerie, restructuration de dettes, questions d’entrepreneurs à la BPI, l’URSSAF, la DFFIP et la DIRRECTE),
  • les mesures prises par Bpifrance.
  • Les Offices Hours: France Digitale vous propose des confcalls en live pour vous aider dans vos différentes démarches :

Mercredi 29 avril à 11h — BSPCE épisode 2 : les BPSCE expliqués aux entrepreneurs – En partenariat avec Seedslegal. Je m’inscris

Mercredi 29 avril à 15h — Bilan après 6 semaines de confinement : chômage partiel, PGE, sortie de crise et moral des salariés – Avec Benjamin Bitton (2CFinance) et Julia Bijaoui (Frichti). Je m’inscris

Jeudi 30 avril à 15h — Le cyber en confinement : point actualité sur les attaques, partage des bonnes pratiques et transfert à l’assurance – En partenariat avec Almond et Bessé. Je m’inscris

Retrouvez les replays des Office Hours précédents :

Mercredi 18 mars 11h – Office Hours #1 : Chômage partiel
Jeudi 19 mars 11h – Office Hours #2 : Refinancement
Jeudi 19 mars 15h – Office Hours #3 : Restructuring de dettes
Vendredi 20 mars 11h – Office Hours #4 : Droit du travail
Avoir les bons réflexes de communication de crise
Gérer ses dépenses techniques cloud en temps de crise
Le refinancement et ce que vous devez attendre de vos VCs
Éviter le churn
Gérer son cash-flow
Bien connaître les financements européens
Office Hours exceptionnel : Bpifrance répond aux questions des VCs
Les aides à destination des indépendants
Office Hours exceptionnel : Cédric O répond à vos questions !
Améliorer son Customer Care durant la crise
Réclamer le CIR et le CII
La communication interne durant la crise (Replay/Playbook)
La crise : ils sont passés par là et en sont sortis
Plan de soutien d’urgence pour les startups : Bpifrance répond à vos questions
Report d’échéances, prêts … Avez-vous activé toutes les mesures de soutien ?
Fonds Européen d’Investissement – quelles actions pour les VCs face à la crise ?
Les BSPCE expliqués aux salariés
Coronavirus, force majeure et contrats : quels impacts sur les contrats civils et commerciaux en cours

Retrouvez les Learning Hours précédents :

Découvrir le Product Design (avec Le Wagon)
Comprendre les fondamentaux de l’intelligence artificielle (avec Wild Core School)
Comment manager à distance (avec Microsoft)
Améliorer sa stratégie d’acquisition (avec Facebook)
Maintenir son activité sales et gérer son équipe en remote (avec Assessfirst, Aircall et Rocket School) Le replay / La présentation

  • Recensement d’initiatives : gardes d’enfants, outils de télétravail, vous pouvez participer au référencement des startups proposant des solutions pour faire face à la pandémie.
  • France Digitale constitue une Task-Force avec tous les acteurs de la HealthTech française, et vous pouvez en faire partie.
  • Des outils pour vous simplifier la vie: solutions d’outils de télétravail, de vidéoconférence, stockage de données, signature de documents, services à la personne, livraison de produits alimentaires, enseignement, bien-être, etc.
  • Un Mapping e-santé.

👉 Retrouvez le Startup Rescue Kit ici

 

  • Les médias

Snacking.fr : France Snacking lance #SnackingUnited : le site propose de recueillir toutes les bonnes idées, toutes les prises de parole et de les publier et lance officiellement le hashtag #SnackingUnited pour les partager.

Adressez-leur vos impressions, vos billets, vos remarques et vos initiatives (en dehors d’offres commerciales), pour que le site puisse les partager et les diffuser. La rédaction de France Snacking reste mobilisée pour traverser ce moment historique de notre histoire.

Vous pouvez adresser votre proposition à Paul FEDÈLE 👉 pfedele@snacking.fr

👉 Retrouvez l’article en intégralité ici

 

Les industriels et les distributeurs sont confrontés pour la première fois à une importante gestion de crise. Pour LSA, il est urgent que chacun travaille ensemble et partage ses bonnes pratiques pour combattre la pandémie. C’est pourquoi le site propose de recueillir toutes les bonnes idées et de les publier.

Pour envoyer vos propositions, écrivez-leur directement à cette adresse 👉 ypuget@lsa.fr

👉 Retrouvez la première contribution à ce mouvement ici

 

Pour Nourrir Demain souhaite créer des échanges et mettre en avant vos témoignages professionnels sur votre gestion de la crise à travers une rubrique dédiée sur leur site internet et sur LinkedIn afin de mettre avant vos difficultés, les défis rencontrés et les bonnes pratiques de vos sociétés pour les résoudre.

👉 Laissez-leur votre témoignage ou répondez à un interview via le formulaire ici

 

  • Les startups et entreprises

Frichti propose des paniers repas gratuits au personnel de santé et lance le hashtag #FrichtiForSaviors afin de récupérer des contacts (nom, n° de tél, hôpital, adresse) qui pourront réceptionner les plats dans les hôpitaux.

De plus, Frichti vient de mettre en place une équipe susceptible de répondre au téléphone pour aider les personnes âgées de plus de 70 ans ou handicapées à passer commande si besoin, avec une livraison gratuite.

👉 Afin qu’ils puissent obtenir des contacts, écrivez-leur à solidarite@frichti.co  

👉 appelez-les au 01 86 65 25 53

 

Phenix, entreprise sociale qui lutte contre le gaspillage alimentaire, prend également des mesures de soutien aux commerçants, dont l’activité est sérieusement impactée.

L’application permet aux commerçants de vendre facilement leurs invendus pour éviter le gaspillage, service sur lequel Phenix prend habituellement une commission moyenne d’1€ par panier vendu.

Dès à présent, en cette période de crise sanitaire, Phenix lève temporairement sa commission ce qui permettra aux commençants de récupérer la totalité du prix de vente, soit 20 % TTC.

👉 Retrouvez ces mesures de soutien plus en détails ici

 

Miap est une application qui permet aux clients de commander et de payer directement via leur smartphone dans un restaurant.

Restaurateurs, l’équipe Miap a décidé de vous apporter leur soutien en vous mettant à disposition leur application Miap de commande en ligne (Click & Collect et Livraison par vos soins) gratuitement et jusqu’à la fin de l’épidémie, afin de vous aider à limiter les pertes financières et les risques de contamination. Vous permettrez donc à vos clients de commander et de payer de chez eux pour ensuite venir chercher leur commande déjà prête ou de les livrer directement chez eux si vous en avez les moyens.

La solution est opérationnelle en une demi-journée, les frais d’installation vous sont offerts et l’abonnement mensuel est également offert jusqu’à la fin de l’épidémie pour les 100 premiers restaurants qui s’inscrivent. De plus, Miap ne prendra aucune commission jusqu’à la fin du confinement.

👉 Bénéficiez de l’offre ici

 

Face à la crise du Covid-19, la plateforme WiziFarm Mission propulse l’initiative « desbraspourtonassiette.wizi.farm » afin de répondre à l’enjeu de pénurie de bras en Agriculture. L’objectif est de mettre en relation gratuitement les employeurs qui ont besoin de main d’œuvre pour des travaux agricoles et viticoles et les travailleurs disponibles.

La crainte de voir la chaîne « de production alimentaire » se rompre est au centre des préoccupations de l’ensemble des Français. De nombreux agriculteurs remontent leur inquiétude sur les disponibilités de leur main d’œuvre saisonnière habituelle.

WiziFarm propose une mobilisation collective et de vous appuyer sur cette opération pour répondre aux besoins de vos adhérents/clients en complément des dispositifs « classiques » de recherche d’emploi.

👉 Agriculteurs ou travailleurs disponibles, pour prendre part à cette action, contactez Frédéric THIEBAULT :

06.09.20.67.75 ; fthiebault@wizi.farm

👉 Retrouvez le communiqué de presse ici

 

Les contacts seront plus restreints et distants au sein de la chaîne de la production agricole. Afin de la maintenir, SMAG, éditeur leader de logiciels pour l’agriculture qui équipe techniciens, experts et exploitants met en place des mesures exceptionnelles pour les accompagner :

  • le renforcement de l’accompagnement des techniciens et leurs exploitants par la multiplication de webinars et tutoriels gratuits facilitant l’utilisation des solutions digitales de SMAG,
  • une hotline téléphonique gratuite jusqu’à fin juin 2020 pour tous les abonnés aux outils SMAG qui n’avaient normalement accès qu’au support email et web,
  • en accord avec ses partenaires distributeurs, la diffusion gratuite du logiciel de gestion d’exploitation Smag Farmer aux agriculteurs non équipés; ceci afin de leur permettre de garder le contact avec leurs techniciens et bénéficier de leurs précieuses préconisations au quotidien et tout au long de la campagne jusqu’à fin juin 2020,
  • la diffusion anticipée des outils de suivi des certifications environnementales pour répondre aux enjeux de traçabilité, tout en évitant de multiplier les contacts terrains pour le recueil d’information.

👉 Retrouvez plus d’informations sur ces mesures ici

 

MiiMOSA, poursuit activement ses engagements auprès des agriculteurs et professionnels de l’alimentation. Suite à la demande de nombreux partenaires, MiiMOSA a mis en place des mesures exceptionnelles et des solutions.

SOLUTION 1 – Adapter ses circuits de distribution

Notre offre de don avec contrepartie, qui fonctionne également sur le système de préventes, peut permettre à certains entrepreneurs d’adapter leurs circuits de distribution de manière exceptionnelle et temporaire pour :

  • Écouler des stocks directement auprès de particuliers via des livraisons durant la période de confinement, tout en faisant rentrer de la trésorerie via une collecte.
  • Être accompagné par notre équipe de coachs projets afin de créer la collecte qui répondra le mieux à chaque situation.
  • Se financer et communiquer auprès aux citoyens, plus mobilisés que jamais pour soutenir l’agriculture et l’alimentation française.

SOLUTION 2 – Le prêt court terme

Nous avons décidé de lancer une offre de prêt court terme vous permettant de bénéficier d’un apport de trésorerie pouvant aller jusqu’à 30 000€ de manière :

  • Simple : offre en 48h
  • Rapide : financement sous 1 semaine
  • Flexible : sans garantie, amortissable trimestriellement ou in fine.

👉 Retrouvez leur site internet ici

MiiMOSA lance également la plateforme web « Alimentation Citoyenne », qui permet la mise en relation des agriculteurs souhaitant proposer une mission ou leurs produits, et des citoyens qui souhaitent donner un coup de main aux agriculteurs ou acheter leurs produits.

👉 Retrouvez la plateforme ici

 

Industriels agroalimentaires, Dataswati met sa solution de performance de production industrielle gratuitement à votre disposition :

👉 Vous êtes intéressé ? Pour être pris en charge, écrivez à solidaritecovid@dataswati.com

 

Piloter Sa Ferme, entreprise développe des outils de pilotage économique de demain offre un accès gratuit à leur plateforme pour 60 jours, pour aider les agriculteurs à savoir où vont les marchés en cette période compliquée.

👉 Retrouvez le lien d’inscription ici

 

Pour assurer une présence terrain dans le respecte des règles de confinement, Agrifind Alertes, application de partage collaboratif vous propose de suivre à distance l’évolution des cultures et le signalement de la présence de bioagresseurs, pour garder un œil sur les observations terrain.

👉 Pour en savoir plus sur l’application

 

Linkinfarm vous propose 3 solutions « sans contact » pour la gestion de vos travaux :

1 – Réservation des chantiers en ligne

Trouvez vos prestations et réservez-les sur linkinfarm.

👉 Visionnez leur vidéo de présentation ici

2 – Gestion des travaux sur les portables des prestataires

Pour lutter contre le Covid-19 : L’attribution des travaux et la validation des bons de chantiers des chauffeurs des ETA sont gérés depuis l’appli Linkinfarm, disponible sur l’Appstore et le Playstore.

👉 Créez votre compte sur www.linkin.farm

3 – Factures électroniques et paiements en ligne

Pour lutter contre le Covid-19 : Payez vos travaux agricoles en ligne et profitez de la solution d’étalement de paiements (jusqu’à 6 mensualités possibles)

 

Ferme Directe se mobilise pour aider les agriculteurs à vendre leurs productions :

  • Regroupement de l’offre et de la demande sur une même plateforme
  • Mise en avant des productions disponibles auprès des acheteurs du marché
  • Contractualisation simple et facile 100% en ligne
  • Paiement garanti et sécurisé
  • Valorisation des produits alimentaires non consommables en alimentation humaine

👉 Retrouvez leur site internet ici

 

Utiliser la plateforme Neayi en version beta :

Le confinement empêche conseillers, technico-commerciaux et agriculteurs de se rencontrer. Neayi d’utiliser sa plateforme pour mettre en ligne vos nouveaux contenus (articles, tutoriels, retours d’expériences, vidéos), les diffuser sur PC et mobile, et permettre la discussion grâce à leur rubrique questions/réponses.

Neayi donne accès à sa plateforme tripleperformance.fr en version beta, pour tester ensemble une nouvelle manière d’accompagner vos agriculteurs, sur tous les sujets qui les intéressent (pratiques agro-écologiques aux assurances, circuits court, nouveaux types d’équipements agricoles…).

Pour voir ensemble comment l’équipe peut vous accompagner dans cette nouvelle organisation d’échanges entre conseillers et agriculteurs, contactez-les :

👉 contact@neayi.com

 

Agri-Echange est une plateforme en ligne en France d’échange de travaux, main d’œuvre et matériels entre agriculteurs sans sortie de trésorerie. La plateforme répond au besoin de diminuer les charges de mécanisation au sein des exploitations.

Les prestations ou locations sont payées non pas en euros mais en échange d’un autre service. Les échanges ne sont pas forcément réciproques grâce à un compte interne au réseau.

👉 www.agri-echange.org

Si vous souhaitez animer un réseau d’entraide ou si vous connaissez quelqu’un qui pourrait le faire, contactez-les !

👉 contact@agri-echange.org

 

FarmLEAP se mobilise pour assurer la continuité de son service pendant le confinement : l’entreprise favorise les échanges à distance par la mise en place d’une messagerie professionnelle, vous permettant de partager vos enjeux, solutions et résultats. Tout cela entre agriculteurs et avec leurs conseillers et techniciens.

Grâce au chat : accédez à des fonctionnalités complètes. En plus d’échanger des messages en direct, vous pouvez partager des fichiers : photos de vos cultures, de vos bio-agresseurs, fiches techniques, lancer des vidéoconférences à plusieurs et discuter de vos itinéraires techniques.

👉 La messagerie est disponible dès l’offre Gratuite FarmLEAP et l’inscription à FarmLEAP est gratuite sans limitation de durée.

 

Pendant le confinement, wweeddooo lance un appel à projet « Agir ou Subir ? », destiné à tous les jeunes et partenaires qui veulent les encourager à s’occuper positivement pendant cette période, et à proposer des initiatives pour leur territoire.

wweeddooo prévoit un budget solidaire de 3 x 1000€ pour les porteurs de projets qui seront les plus actifs, et qui auront retenu l’attention du jury.

👉 Retrouvez l’appel à projets ici

 

CentralApp, Deliveroo, Choco et La Fourchette et Phenix sont à l’initiative de la plateforme www.aide-aux-restaurateurs.fr, qui permet aux citoyens d’identifier l’offre disponible et de venir en aide aux professionnels de la restauration, grâce à 3 manières :

Commander pour soutenir les restaurateurs de vos quartiers, en livraison ou à emporter

Acheter un bon prépayé dans le restaurant

Acheter les surplus de stocks de denrées périssables

👉 Retrouvez la plateforme ici

 

Les instances représentatives des restaurants et des acteurs de la FoodTech s’associent à LaFourchette pour lancer le site aidonsnosrestaurants.fr.

Cette plateforme, mise à disposition gratuitement par LaFourchette, perme​t aux restaurants de proposer à leurs clients d’acheter des bons prépayés, afin de continuer à percevoir des fonds pendant la fermeture temporaire de leur établissement.

Sur cette plateforme, les personnes intéressées peuvent sélectionner le restaurant qu’elles veulent soutenir, et acheter un bon prépayé à utiliser dans ce restaurant lorsqu’il réouvrira.

Cette initiative est soutenue par : lUMIH​, ​le GNI​, ​les Maîtres Cuisiniers de France​, ​le Guide MICHELIN​, ​les Collectionneurs​, ​Tables & Auberges de France​, ​Phenix​, ​Brigad​, ​Privateaser​, Tiller​ et ​Tripadvisor.

👉 Retrouvez plus d’informations et la plateforme ici

 

L’épidémie de Covid19 met à mal l’économie française et notamment l’agriculture vini-viticole. Aveine lance aujourd’hui le Collectif Vin&Un, afin de fédérer un réseau d’influenceurs prêts à mettre leurs communautés au service des viticulteurs dans le besoin, afin de faire connaître leurs produits et leurs histoires sans contrepartie.

👉 Retrouvez le Collectif Vin&Un ici